Accueil

Sur la chaine Youtube et sur le facebook Doyenné  Comines-Warneton: infos récentes et vidéos liées à la vie des communautés chrétiennes locales

Lys et moi du 25 septembre 2022 n°161

Edito

Le temps de la Création

Avec un tel nom, on se demande si c’est un évènement organisé par la faculté s’occupant des arts plastiques ou par le milieu de la mode… Pas du tout ! Il s’agit d’une initiative œcuménique lancée par le patriarche Dimitri 1er à la fin des années 80. Il a décrété le 1er septembre comme une journée de sauvegarde de la Création pour les orthodoxes. Au fil du temps, le Conseil œcuménique des Églises en a fait une célébration s’étalant sur plusieurs jours : du 1er septembre au 4 octobre. Oui vous avez bien lu ! Ces journées se terminent donc en la fête de Saint François d’Assise, patron de l’écologie.

Quel est le but poursuivi par ces journées ? Voici ce que l’on trouve dans le site Internet consacré à ce mouvement : « Le temps de la Création est un temps pensé pour renouveler notre relation avec notre Créateur et avec toute la création en célébrant, en changeant et en nous engageant ensemble à agir. Pendant ce temps de la Création, nous nous joignons à nos frères et sœurs de la famille œcuménique en priant et en agissant pour notre maison commune ».

Chez les catholiques, le pape François a officiellement reconnu ces jours de célébrations en 2015. Malgré cela, l’évènement reste encore peu connu pour de nombreux catholiques. Pourtant, nous avons largement eu vent de l’encyclique Laudato sì portant sur la sauvegarde de la maison commune. Cette encyclique emboite bien le pas à ce mouvement planétaire à saveur écologique.

« Le mois consacré à la Prière pour la Sauvegarde de la Création offrira à chacun des croyants et aux communautés la précieuse opportunité de renouveler leur adhésion personnelle à leur vocation de gardiens de la création, en rendant grâce à Dieu pour l’œuvre merveilleuse qu’Il a confiée à nos soins et en invoquant son aide pour la protection de la création et sa miséricorde pour les péchés commis contre le monde dans lequel nous vivons » écrit le Saint-Père.

Célébrer la création, prier pour sa sauvegarde, c’est se donner (au moins) un rendez-vous annuel où placer notre rapport à la création au centre de notre vie communautaire et de nos célébrations. Ce temps précieux est une occasion de faire participer chaque groupe ou personne selon ses charismes propres pour vivre un temps qui marquera par sa beauté et sa créativité.

Le symbole du Temps pour la Création a été lancé alors que les dirigeants réfléchissaient à la nécessité pour tous les Chrétiens de véritablement « écouter la voix de la Création », le thème du Temps pour la Création 2022. La Création de Dieu gémit de plus en plus fort et souffre chaque jour davantage de l’urgence climatique et de la crise de la biodiversité.

Prière pour le temps de la création

O Seigneur, apprends-nous à prendre soin de toute la Création, protéger toute vie et partager les fruits de la terre.

Apprends-nous à partager notre travail humain avec nos frères et sœurs, surtout avec les pauvres et les personnes dans le besoin.

Accorde-nous de rester fidèle à ton Évangile à offrir avec joie à notre société dans différents pays à travers le continent l’horizon d’un avenir meilleur rempli de justice, de paix, d’amour et de beauté.

Amen.

Horaire des messes

 Paroisse saint-Chrysole, Comines

Dimanche 25 septembre, 10h30 : messe pour la communauté paroissiale ; messe d’action de grâces (M.L.E.). Lundi 26 septembre, 18h30 : chapelle, messe. Mardi 27 septembre, 8h30 : chapelle, messe ; 14h : petite chapelle du collège, prière des mamans pour leurs enfants. Jeudi 29 septembre, 8h30 : chapelle, messe. Dimanche 2 octobre, 10h30 : messe pour la communauté paroissiale ; messe pour la protection des anges gardiens. Lundi 3 octobre, 18h30 : chapelle, messe. Mardi 4 octobre, 8h30 : chapelle, messe ; 14h : petite chapelle du collège, prière des mamans pour leurs enfants. Jeudi 6 octobre, 8h30 : chapelle, messe. Dimanche 9 octobre : 10h30 : messe pour la communauté paroissiale ; messe pour Alex Braem.

Paroisse Notre-Dame de l’Assomption, Houthem

 Samedi 24 septembre, 17h30 : messe anniversaire pour André Ghesquière. Vendredi 30 septembre, 18h30 : messe. Vendredi 7 octobre, 18h30 : messe. Samedi 8 octobre, 17h30 : messe..

 Paroisse saint-Martin,    Bas-Warneton

Dimanche 25 septembre, 11h : messe dominicale. Dimanche 9 octobre, 11h : messe dominicale avec la reprise de la troisième année de catéchèse ainsi qu’une première communion

Paroisse saint-André, Le Bizet

Samedi 24 septembre, 17h30 : messe pour deux défunts et les défunts de leurs familles ; messe pour Jean-Pierre Vandamme et sa famille. Lundi 26 septembre, 17h30 : messe pour Bernard Hallosserie et Yves Dassonneville. Mercredi 28 septembre, 17h30 : messe pour la famille E. Ph. S. O. Vendredi 30 septembre, 17h30 : messe pour deux défunts et les défunts de leurs familles. Samedi 1er octobre, 17h30 : messe pour les défunts de la famille L.P. ; messe pour Jean-Pierre Vandamme et sa famille. Lundi 3 octobre, 17h30 : messe pour Bernard Hallosserie et Yves Dassonneville. Mercredi 5 octobre, 127h30 : messe pour la famille C.B. Vendredi 7 octobre, 17h30 : messe pour la famille Frémaut et ses défunts ; messe pour la famile Carpentier-Desoutter. Samedi 8 octobre, 17h30 : messe pour les défunts de la famille L.P. ; messe pour Jean-Pierre Vandamme et sa famille.

 Paroisse saint-Eloi, Ten-Brielen

 Dimanche 25 septembre, 9h15 : messe dominicale. Samedi 1er octobre, 17h30 : messe dominicale. Dimanche 9 octobre, 9h15 : messe dominicale.

Paroisse Saints Pierre-et-Paul, Warneton

 Mercredi 28 septembre, 18h : messe pour les paroissiens. Dimanche 2 octobre, 9h30 : messe dominicale. Mercredi 5 octobre, 18h : messe pour les paroissiens.

 Paroisse saint-Pierre et Paul, Ploegsteert

 Dimanche 25 septembre, 9h30 : messe pour la communauté paroissiale ; messe pour des défunts. Mardi 27 septembre, 18h : messe pour des défunts (P.B.). Mardi 4 octobre, 18h : messe pour des défunts (P.B.). Dimanche 9 octobre, 9h30 : messe pour la communauté paroissiale ; messe pour des défunts.

 Carnet de famille        

 Ils nous ont quittés dans l’espérance de la Résurrection :    

Marguerite Dejonghe de Comines, le 5 septembre à l’âge de 89 ans. Oda Goemaere de Ploegsteert, le 5 septembre à l’âge de 88 ans. Nicole Decock du Bizet, le 8 septembre à l’âge de 76 ans. Jean-Christophe Desurmont de ten-Brielen, le 11 septembre à l’âge de 69 ans. Jean-Marie Cornelissen de Bas-Warneton, le 13 septembre à l’âge de 74 ans. Yvette Derudder de Comines, le 14 septembre à l’âge de 80 ans. Marlène Galuszka de Warneton, le 14 septembre à l’âge de 63 ans.

Infos        

Le mardi de 14h30 à 16h toutes les deux semaines à partir de 27 septembre, un partage biblique sur l’Evangile de Jean aura lieu à l’invitation du pasteur Pierre Bouillon. Les rencontres se feront au Temple de la rue de Wervicq à Comines.                 infoegliseprotestantecomines@gmail.com ou 0471 533 515

Comme chaque année, le mois d’octobre est consacré à la mission universelle dans toute l’Église catholique. Le thème retenu pour la campagne 2022-2023 est « Vous serez mes témoins ». Pour mettre en lumière ce thème, Missio Belgique a choisi comme pays phare la République centrafricaine.

Le slogan du mois de la Mission universelle de cette année « Vous serez mes témoins » souligne la centralité du témoignage chrétien. Il fait référence au dernier dialogue du Ressuscité avec ses disciples. Il leur dit « Vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre» (Act 1:8). Il ne s’agit pas d’un souhait. Témoigner de ce qu’ils ont vu est un mandat à accomplir, une mission à vivre. C’est leur mission primordiale.

Le pape François, s’adressant aux jeunes, souligne que «l’Église sans le témoignage, n’est que du vent » parce que « là où il n’y a pas de témoignage, il n’y a pas l’Esprit-Saint » (14 aout 2018). Et il ajoute, dans son message pour la Journée missionnaire mondiale 2022 : « l’Église, communauté des disciples du Christ, n’a d’autre mission que celle d’évangéliser le monde en témoignant du Christ. L’identité de l’Église est d’évangéliser».

La pauvreté est extrême en République centrafricaine (RCA), plus de 70 % de la population vivant sous le seuil de pauvreté international. Cela place le pays dans le top 3 des pays les plus pauvres du monde. En raison d’une corruption de grande ampleur, le capital disponible n’est pas utilisé au profit de la population générale. En outre, depuis les années 1960, la RCA doit faire face à des conflits persistants. Ces mauvaises conditions ont un impact majeur sur la population centrafricaine.

Le pays a besoin de stabilité et de paix. La population a besoin d’une proximité évangélique et d’une perspective chrétienne d’espoir.