Lys et moi express (n°124 / 5 janvier 2020)

Edito

La légende des rois mages

          Dans son évangile (2, 1-12), saint Matthieu, d’ailleurs le seul évangéliste à en parler, fait mention de la visite à Jésus enfant d’astrologues venus d’Orient. Ils auraient vu briller une étoile qui les conduisit vers le Messie annoncé par les prophètes.

            La tradition parle de ‘mages’, ce terme est une traduction du mot ‘magis‘ une tribu mède spécialisée en astrologie très avancée dans la connaissance du monde astral. Ces mages sont des sages, des savants et sont en con-tact, par leurs voyages, avec le monde scientifique de l’époque qu’il soit  perse, grec, romain  ou oriental d’où leur présence chez Hérode. Ont-ils rencontré la sainte famille à Bethléem ou ailleurs, nul n’en connaît le lieu, sauf que la tradition les place dans la crèche à côté des bergers. On peut sous-entendre dans cette scène millénaire que la nature divine de Jésus est reconnue aussi bien  par  les personnages importants, ici les mages, que par le petit peuple représenté par les bergers. Dans ce contexte, l’étoile céleste qui guida les mages renvoie aux croyances romaines qui pensaient qu’une étoile apparaissait à la naissance de chaque être humain et qui était particulièrement brillante pour les gens destinés à accomplir de grandes choses.

             On dit aussi qu’ils étaient rois. C’est une référence à un passage du livre d’Isaïe: ‘Les rois de Tarsis et des îles amèneront des offrandes…’. C’est Jacques de Voragine dans sa légende dorée qui en fait des rois. Et ils étaient trois, nombre symbolique ! Les déplacements à travers les régions et pays, à l’époque, se faisaient souvent en caravanes et on échangeait, à côté du commerce, des présents avec les autochtones. Ils étaient certainement plus que trois, et ce n’est qu’au VIème siècle que la légende cite le nom des principaux voyageurs: Gaspard, Melchior et Balthazar. Quant aux cadeaux offerts au Rédempteur, ils sont eux aussi symboliques: l’or est bien sûr le signe de la royauté, le Christ-Roi, l’encens signifie la divinité et la myrrhe l’humanité de Jésus comme fils de Dieu et fils de l’homme.

            La vénération aux rois mages s’est concrétisée à Cologne qui possède dans sa cathédrale une châsse en or dite châsse des rois mages. Les rois mages sont aussi fêtés le 6 janvier lors de la fête de l’Epiphanie (les mages ont soudainement compris la signification de l’étoile) qui se traduit par le partage d’une galette fourrée à la frangipane dans laquelle on a placé une fève. Celui qui la reçoit devient, pour un an, le roi.

Jean-Claude Walle

 Horaire des messes

 Paroisse saint-Chrysole, Comines

Dimanche 5 janvier, 10h30 : messe pour la communauté paroissiale ; messe anniversaire pour Irma Beirlaen ; messe anniversaire pour Michel Moeneclaey. Lundi 6 janvier, petite chapelle du collège, 18h30 : messe ; 19h : prière des mamans. Mardi 7 janvier, 8h30 : chapelle ; messe pour les époux Alfred et Rachel Deconinck-Onraet, leur fils Jean-Marie et leur petit-fils Matthieu. Jeudi 9 janvier, 8 h 30 chap. messe pour une famille (N.). Dimanche 12 janvier, 10 h 30 messe pour la communauté paroissiale, messe pour une défunte (M.L.). Lundi 13 janvier, 18 h 30 petite chapelle du Collège, messe, 19 h petite chapelle du Collège, prière des mamans. Mardi 14 janvier, 8 h 30 chap. messe en l’honneur de saint Antoine. Jeudi 16 janvier, 8 h 30 chap. messe pour des défunts (D.F.). Samedi 18 janvier, 17 h 30 chap. messe pour les familles Duthoy et Loys. Dimanche 19 janvier, 10 h 30 messe pour la communauté paroissiale, messe pour les époux Alfred et Rachel Deconinck – Onraet, leur fils Jean-Marie et petit-fils Matthieu

Paroisse saints-Pierre-et-Paul, Ploegsteert

Mardi 7 janvier, 18h : messe pour un défunt (E.W.) ; messe pour les défunts d’une famille (W.P.-D.S.). Dimanche 12 janvier, 9h30 : messe pour les défunts d’une famille (E.G.) ; messe pour les défunts d’une famille (C.M.). Mardi 14 janvier, 18h : messe pour Francette Vandekerkhove ; messe pour des parents défunts.

Paroisse saint-André,  le Bizet

Samedi 4 janvier, 17h30 : messe pour deux défunts et leurs familles. Lundi 6 janvier, 18h : messe pour une famille. Mercredi 8 janvier, 18h : messe pour la famille Corcos-Bernier. Vendredi 10 janvier, 18h : messe pour un défunt (S.P.) et sa famille. Samedi 11 janvier, 17h30 : messe pour les paroissiens ; messe pour deux défunts et leurs familles. Lundi 13 janvier, 18h : messe en l’honneur de saint Christophe. Mercredi 15 janvier, 18h : messe pour Jeannette Desoutter. Vendredi 17 janvier, 18h : messe pour une famille. Samedi 18 janvier, 17h30 : messe pour la famille Haezebroucq-Hennion.

Paroisse saints-Pierre-et-Paul, Warneton

Dimanche 5 janvier, 9h30 : messe dominicale. Mercredi 8 janvier, 18h : messe pour les paroissiens. Mercredi 15 janvier, 18h : messe pour les paroissiens. Dimanche 19 janvier, 9h30 : messe dominicale.

Paroisse Notre-Dame de l’Assomption, Houthem 

Vendredi 10 janvier, 18h30 : messe pour les défunts de la paroisse. Samedi 11 janvier, 17h30 : messe pour un défunt (P.V.). Vendredi 17 janvier, 18h30 : messe.

Paroisse saint-Martin,  Bas-Warneton

Mercredi 8 janvier, 8h30 : messe hebdomadaire. Dimanche 12 janvier, 11h : messe dominicale. Mercredi 15 janvier, 8h30 : messe hebdomadaire.

Paroisse saint-Eloi, Ten-Brielen

Dimanche 12 janvier, 9h15 : messe dominicale.

Carnets de famille

Nous ont quittés dans l’espérance de la résurrection:

Jeanne-Marie Verslype du Bizet, le 16 décembre à 87 ans. Gérard Colnot de Comines, le 18 décembre à 80 ans. Georges Dieryck de Bas-Warneton, le 19 décembre à 92 ans. André Tancrey de ten-Brielen, le 21 décembre à 96 ans. Véronique Valloo de Comines, le 23 décembre à 57 ans. Félix Bekaert du Bizet, le 23 décembre à 85 ans. Joseph Delmotte d’Houthem, le 26 décembre à 87 ans.

Si Noël, c’est la paix

Depuis le tremblement de terre du 12 janvier 2010, Haïti s‘enfonce dans une grave crise politique et sociale. Et les effets du réchauffement climatique mondial menacent désormais la sécurité alimentaire et la survie d‘une grande partie de la population. Un nouveau cri, alors, chez les partenaires haïtiens d‘Entraide et Fraternité : justice climatique ! Haïti sera notre projet de Carême. Partageons leur prière pour Noël :

Si Noël, c’est la Paix, la Paix doit passer par nos mains. Donne la paix à ton voisin…
Si Noël, c’est la Lumière, la Lumière doit fleurir en notre vie. Marche vers ton frère pour illuminer ses jours.
Si Noël, c’est la Joie, la Joie doit briller sur nos visages.  Souris au monde pour qu’il devienne bonheur.
Si Noël c’est l’Espérance, l’Espérance doit grandir en notre cœur.   Sème l’Espérance au creux de chaque homme.
Si Noël c’est l’Amour, nous devons en être les instruments.  Porte l’Amour à tous les affamés du monde. 

Prière haïtienne

Mini-foot  des maisons d’accueil

Ce vendredi 10 janvier de 10h à 13h aura lieu, à la salle des sports du Bizet, les matchs retour (aller à la Ruche à Mouscron le vendredi 20 décembre au matin) du tournoi des maisons d’accueil organisé par la Source du Bizet et Terre Nouvelle de Mouscron. Les matches seront précédés d’un temps de partage et de témoignages. Le projet footballis-tique au sein de la maison d’accueil du Bizet a été retenu, dans le cadre de l’Avent, comme projet de « l’action Vivre-Ensemble ».

La 50e campagne  d’Iles de Paix

Quarante milles bénévoles se mobiliseront les 10, 11 et 12 janvier 2020 au profit de projets de développement qu’Iles de Paix mènent auprès de milliers de familles d’agriculteurs en Afrique et en Amérique du Sud. L’argent récolté au cours de cette 50e campagne financera de nombreux programmes en matière d’agriculture familiale durable au Bénin, au Burkina Faso, en Ouganda, au Pérou et en Tanzanie.

En Belgique, 22 000 élèves des écoles primaires et secondaires seront sensibilisés à la solidarité mondiale. Deux grandes nouveautés sont lancées cette année : le sac fruits et légumes ainsi que le BAP – Bon à planter. Grâce à ce bon, les acheteurs planteront un arbre en Belgique et soutiendront les projets d’Iles de Paix en matière d’agriculture familiale en Afrique et en Amérique du Sud.

Pour Comines, Iles de Paix: Dimitri Ansiaux 056 84 43 93

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *