Lys et moi express (n°110 / 9 juin 2019)

Edito

L’aujourd’hui de la Pentecôte

Le mot Pentecôte est la traduction du grec Penteconta qui veut tout simplement dire « Cinquante ». C’était à l’origine (et encore aujourd’hui) une fête juive: le cinquantième jour après la fête de la pâque juive (la sortie d’Egypte). C’est ce jour-là, nous dit le livre des Actes des Apôtres, que l’Esprit-Saint est descendu sur les Apôtres. Ils étaient jusqu’ alors apeurés craintifs, découragés. Cette Pentecôte leur donna force, courage et énergie pour devenir témoins de la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ: ce qu’il a dit, ce qu’il a fait, sa mort et sa résurrection. Ce jour-là fut pour eux comme une résurrection après la mort dans le découragement et défaitisme. Cette expérience d’espérance et de confiance ne pourrait-elle pas nous nspirer aujourd’hui? Nous aurions bien des raisons d’être comme eux apeurés, craintifs, découragés, défaitistes face à la situation de désaffection ou d’indifférence que rencontre l’annonce de l’Evangile. Sans doute, les chrétiens (réguliers ou occasionnels) se retrouvent pour des circonstances particulières, ou traditionnelles, et continuent vaillamment à essayer de vivre leur foi et leur espérance. Une façon de vivre en Eglise, que l’on a connue pendant des générations, est, reconnaissons-le, en train de mourir peu à peu… Nous pourrions (comme les Apôtres au Cénacle) nous refermer sur nous-mêmes en petits cercles privés d’initiés toujours moins nombreux, ou accueillir l’Esprit d’espérance, qui nous rendrait témoins de l’Heureuse Annonce de Jésus-Christ: nous sommes tous, également, et sans conditions, aimés d’un Dieu Père, qui nous invite par-là même à construire une famille humaine fraternelle, généreuse et solidaire. Ce seront ces témoins-là dont l’Eglise,  c’est-à-dire tous ceux qui mettent leur espérance en ce Dieu Père, a besoin maintenant, chacun selon son enthousiasme, son espérance et sa confiance. « C’est à l’amour que vous aurez les uns pour les autres que l’on reconnaitra que vous êtes mes disciples » (Jean, 13,33). Et à cela seulement… Chacun selon sa mission dans la communauté, mission vécue comme service… Prions le Père de nous donner son Esprit de Pentecôte. Alors, l’Evangile sera annoncé, témoigné et vécu. Autrement, sans doute, mais authentiquement.

Abbé Jean Demay

Horaire des messes

 Paroisse saint-Chrysole, Comines

Dimanche 9 juin, Pentecôte. 10h30 : messe pour la communauté paroissiale ; messe anniversaire pour Michel Moeneclaey ; messe anniversaire pour Henri Mahieu et sa famille. Mardi 11 juin, 8h30 : chapelle, messe pour un défunt (C.D.). Jeudi 13 juin, 8h30 : chapelle, messe pour une famille (N.). Samedi 15 juin, 17h30 : chapelle, messe pour des défunts (D.F.). Dimanche 16 juin, 10h30 : messe pour la communauté paroissiale ; messe pour Oscar Hullaert ; messe anniversaire pour Jean-Pierre Lehouck ; messe pour Laurence Desmarets. Lundi 17 juin, 18h30 : petite chapelle du collège, messe ; 19h : prière des mamans. Mardi 18 juin, 8h30 : chapelle, messe pour une famille (N.). Jeudi 20 juin, 8h30 : chapelle, messe pour des défunts (C.D.). Dimanche 23 juin, 10h30 : messe pour la communauté paroissiale ; messe pour les époux Pannecouque-Duriez, leurs enfants et petits-enfants Cyprien et Pierre.

Paroisse saints-Pierre-et-Paul, Ploegsteert

Dimanche 9 juin, Pentecôte, 9h30 : messe souvenir pour Jeannette Lehouck et sa famille. Mardi 11 juin, 18h : messe pour des défunts. (Début de la neuvaine à la Chapelle Rompue, voir paroisse Saint-André du Bizet). Mardi 18 juin, 18h : messe pour un défunt (L.D.). Dimanche 23 juin, 9h30 : messe pour la communauté paroissiale ; messe pour des défunts.

Paroisse saint-André, le Bizet

Samedi 8 juin, 17h30 : messe pour les défunts de la famille L.P. ; messe pour des défunts ; messe pour deux défunts M. et A.M. Lundi 10 juin, 10h : messe en l’honneur du Saint-Esprit. Mardi 11 juin, début de la neuvaine à Notre-Dame de Consolation, chapelle Rompue, 17h45 : chapelet ; 18h : messe pour André Tancrez et Suzanne Dupon. Mercredi 12 juin, chapelle Rompue, 17h45 : chapelet, 18h : messe pour J.D.M.T. Jeudi 13 juin, chapelle Rompue, 17h45 : chapelet ; 18h : messe pour la famille Corcos-Bernier. Vendredi 14 juin, chapelle Rompue, 17h45 : chapelet ; 18h : messe pour Jeannette Desoutter. Samedi 15 juin, église Saint-André, 17h30 : messe pour les défunts de la famille L.P. ; messe pour les défunts d’une famille. Lundi 17 juin, chapelle Rompue, 17h45 : chapelet ; 18h : messe pour un défunt S.P. et sa famille. Mardi 18 juin, chapelle Rompue, 17h45 : chapelet ; 18h : messe pour une famille. Mercredi 19 juin, chapelle Rompue, 17h145 : chapelet ; 18h : messe en action de grâce. Fin de la neuvaine. Vendredi 21 juin, 18h : messe pour la famille W. Samedi 22 juin, 17h30 : messe pour les paroissiens ; messe pour la famille Pétillon.

Paroisse saints-Pierre-et-Paul, Warneton

Mercredi 12 juin, 18h : messe pour les paroissiens. Dimanche 16 juin, 9h30 : messe animée par les chorales du Risquons-Tout et de Warneton. Mercredi 19 juin, 18h : messe pour les paroissiens.

Paroisse Notre-Dame de l’Assomption, Houthem 

Samedi 8 juin, 17h30 : messe de la Pentecôte. Vendredi 14 juin, 18h30 : messe. Vendredi 21 juin, 18h30 : messe. Samedi 22 juin, 17h30 : messe.

Paroisse saint-Martin,  Bas-Warneton

Dimanche 9 juin, 11h : messe dominicale. Mercredi 12 juin, 8h30 : messe hebdomadaire. Mercredi 19 juin, 8h30 : messe hebdomadaire. Dimanche 23 juin, 11h messe dominicale.

Paroisse saint-Eloi,  Ten-Brielen

Dimanche 9 juin, 9h15 : célébration de la Pentecôte. Dimanche 23 juin, 9h15 : messe dominicale.

Carnets de famille

Nous ont quittés dans l’espérance de la résurrection:

Francine Deschrevel d’Houthem, le 20 mai à l’âge de 51 ans. Solange Lesaffre de Ten-Brielen, le 25 mai à l’âge de 83 ans. Alain Vanhamme du Bizet le 26 mai à l’âge de 60 ans. Pierre Vanderbrigghe de Comines, le 27 mai à l’âge de 83 ans. Jocelyne Bogaert du Bizet, le 28 mai à l’âge de 64 ans. Jean-Marie Lernout du Bizet, le 1er juin à l’âge de 79 ans. Chantal Dumoulin du Bizet, le 3 juin à l’âge de 73 ans.

Neuvaine  de la Chapelle Rompue

Du lundi 10 juin au mardi 18 juin se déroulera en la Chapelle dite Rompue la neuvaine à Notre-Dame de Consolation, nom qu’elle conserve depuis le saccage  subi lors de l’été 1568 lorsque des iconoclastes s’en prirent à tous les édifices religieux de la région. Avant, la chapelle portait le nom de Chapelle des Obeaux. Le vocable Notre-Dame de Consolation que porte la Vierge Marie dans cette chapelle a le sens de réconfort, de soulagement on dit qu’il fut donné par les habitants eux-mêmes en signe des multiples faveurs qu’elle répandit. La statue ne fut-elle pas déclarée miraculeuse ? D’où les nombreux pèlerinages qui en firent sa popularité avant la Grande Guerre.

Soleil et Verdure

La plaine « Soleil et Verdure » a pour but premier la mise sur pied d’activités physiques, manuelles et ludiques. Pour ce faire, ce n’est pas moins d’une vingtaine d’animateurs qui s’y affairent. Ces journées merveilleuses pour les en-fants se dé-roulent dans l’aire de jeux installée (en 1994) dans une partie du domaine paroissial au Bizet, mis gracieusement à disposition par l’association « Les mômes » (anciennement : Ligue des Familles). Les inscriptions varient entre 150 et 200 enfants de 4 à 12 ans. La première notion du pluralisme est primordiale : « Respect et tolérance pour coexister et interagir dans un climat harmonieux : Un enfant est un enfant ! ». La plaine est reconnue par l’O.N.E. La plaine fonctionnera du lundi 1er juillet au vendredi 26 juillet 2019.La mutuelle intervient dans les frais journaliers et une attestation pour la déclaration fiscale prochaine est fournie à la fin du camp. Vos enfants participeront chaque jour aux activités organisées par des jeunes animateurs qui ont encore le goût  du « dévouement ! »

Infos: 056/56.00.70 (à partir du lundi 01 juillet) ou Jean Castrique : 056 58 88 56 ou sol.verd.7783@hotmail.com.

Expo Homère à Lens (F)

 Jusqu’au 22 juillet 2019 au musée du Louvre-Lens, se tient une des expositions les plus ambitieuses jamais consacrée à Homère réalisées par un musée français. L’auteur grec de l’Iliade et de l’Odyssée, ces deux célèbres épopées sont au fondement de toute la culture occidentale. L’exposition allant de l’antiquité à nos jours nous permet d’intégrer le mythe homérique, tout en soulevant des questions allant jusqu’ à présenter Ulysse comme le premier des migrants. Deux cent cinquante œuvres (peintures, sculptures, tapisseries et objets divers) nous emmènent dans le monde homérique avec Rubens, Watteau, Chagall. En fin du parcours, «Toutes choses n’existent pas mais elles durent encore » est écrit pour comprendre que le mystère homérique perdure au cours des siècles.

www.louvrelens.be    

Veillez à votre boite aux lettres vers la mi-juin, vous trouverez      le nouveau

« Lys et Moi Mag »

ayant comme thème                       la citoyenneté

 

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *