Lys et moi express (n°102 / 10 févier 2019)

Edito

A Lourdes, les malades sont rois

En ce lundi 11 février, nous fêtons Notre-Dame de Lourdes mais c’est aussi la journée mondiale des malades. Le 18 février, la sainte fêtée en ce jour est Bernadette.

Les malades se sentent très rapidement mis à part de la vie des bien portants,  c’est pourquoi les liens de solidarité, et tout ce qui permet aux personnes atteintes de maladie de se sentir écoutées, reconnues est extrêmement im-portant. Bien que cette journée ait un sens tout particulier pour les Chrétiens. Il n’est pas nécessaire d’avoir des convictions religieuses pour apporter son aide et sa compassion à des personnes souffrantes, un petit geste suffit.

Le 11 février prochain sera célébrée, dans toute l’Église et de façon particulière à Lourdes, la  Journée mondiale du malade. Voici ce que le pape François nous dit : « Instituée par mon prédécesseur saint Jean-Paul II en 1992, et célébrée pour la première fois justement à Lourdes le 11 février 1993, cette Journée constitue une occasion d’attention spéciale à la condition des malades et, plus généralement, de ceux qui souffrent ; et en même temps elle invite qui se prodigue en leur faveur, à commencer par les proches, les personnels de santé et les volontaires, à rendre grâce pour la vocation reçue du Seigneur d’accompagner les frères malades. En outre, cette occasion renouvelle dans l’Église la vigueur spirituelle pour développer toujours mieux cette part fondamentale de sa mission qui comprend le service envers les derniers, les infirmes, les souffrants, les exclus et les marginaux. Les moments de prière, les Liturgies eucharistiques et l’Onction des malades, le partage avec les malades et les approfondissements bioéthiques et théologico-pastoraux qui auront lieu à Lourdes en ces jours offriront certainement une nouvelle et importante contribution à ce service.

Comme sainte Bernadette, nous sommes sous le regard de Marie. L’humble jeune fille de Lourdes raconte que la Vierge, qu’elle a appelée “la Belle Dame”, la regardait comme on regarde une personne. Ces simples paroles décrivent la plénitude d’une relation. Bernadette, pauvre, analphabète et malade, se sent regardée par Marie comme une personne. La  Belle Dame lui parle avec grand respect, sans prendre un air supérieur. Cela nous rappelle que chaque malade est et reste toujours un être humain, et doit être traité comme tel. Les infirmes, comme les porteurs de handicaps même très lourds, ont leur inaliénable dignité et leur mission dans la vie, et ne deviennent jamais de simples objets, même si parfois ils peuvent sembler seulement passifs, mais en réalité, ce n’est jamais ainsi.

Bernadette, après être allée à la Grotte, grâce à la prière transforme sa fragilité en soutien pour les autres, grâce à l’amour devient capable d’enrichir son prochain, et surtout, elle offre sa vie pour le salut de l’humanité. Marie donne à Bernadette la vocation de servir les malades et l’appelle à être Sœur de la Charité, une mission qu’elle exprime dans une mesure si haute qu’elle devient un modèle auquel chaque agent de santé peut se référer. Demandons donc à l’Immaculée Conception la grâce de savoir nous mettre toujours en relation avec le malade comme avec une personne qui, certainement, a besoin d’aide, parfois aussi pour les choses les plus élémentaires, mais qui porte en elle un don personnel à partager avec les autres.

Le regard de Marie, Consolatrice des affligés, illumine le visage de l’Église dans son engagement quotidien pour les personnes dans le besoin et celles qui souffrent. La solidarité du Christ, Fils de Dieu né de Marie, est l’expression de la toute-puissance miséricordieuse de Dieu qui se manifeste dans notre vie – surtout quand elle est fragile, blessée, humiliée, marginalisée, souffrante – infusant en elle la force de l’espérance qui nous fait nous relever et nous soutient.

Tant de  richesse d’humanité et de foi ne doit pas être perdue, mais plutôt nous aider à nous confronter à nos faiblesses humaines et, en même temps, aux défis présents dans le monde de la santé et de la technologie. À l’occasion de la Journée Mondiale du Malade nous pouvons trouver un nouvel élan pour contribuer à la diffusion d’une culture respectueuse de la vie, de la santé et de l’environnement ; une impulsion nouvelle à lutter pour le respect de l’intégralité et de la dignité des personnes, également à travers une approche juste des questions bioéthiques, de la protection des plus faibles et de la sauvegarde de l’environnement.

Frères et sœurs, tous, malades, personnels de santé et volontaires, élevons ensemble notre prière à Marie, afin que sa maternelle intercession soutienne et accompagne notre foi et nous obtienne du Christ son Fils l’espérance sur le chemin de la guérison et de la santé, le sens de la fraternité et de la responsabilité, l’engagement pour le développement humain intégral et la joie de la gratitude chaque fois qu’elle nous émerveille par sa fidélité et sa miséricorde».

O Marie, notre Mère, qui, dans le Christ, accueille chacun de nous comme un enfant, soutiens l’attente confiante de notre cœur, secours-nous dans nos infirmités et nos souffrances, guide-nous vers le Christ ton fils et notre frère,                               et aide-nous à nous confier au Père qui accomplit de grandes choses.

PS : Dans le doyenné, pour joindre l’équipe des  visiteuses de malades et de personnes âgées (home et domicile), ainsi que les Amis de Lourdes,         merci de contacter Soeur Viviane au 0478 43 62 93

 Horaire des messes

Paroisse saint-Chrysole, Comines

Dimanche 10 février, 10h30 : messe pour la communauté paroissiale ; messe pour un défunt de la paroisse (H.G.). Lundi 11 février, 18h30 : petite chapelle du collège, messe ; 19h : prière des mamans. Mardi 12 février, 8h30 : chapelle, messe pour une famille (N.). Jeudi 14 février, 8h30 : messe pour des défunts (C.D.). Samedi 16 février, 17h30 : messe anniversaire pour Marie-Louise Gobert et son petit-fils Thomas ; messe en mémoire de René Degryse. Dimanche 17 février, 10h30 : messe pour la communauté paroissiale ; messe en mémoire de Monique Delesalle. Lundi 18 février, 18h30 : petite chapelle du collège, messe ; 19h : prière des mamans. Mardi 19 février, 8h30 : chapelle, messe pour une famille (N.). Jeudi 21 février, 8h30 : messe pour des défunts (F.H.). Dimanche 24 février, 10h30 : messe pour la communauté paroissiale ; messe pour une défunte (G.V.).

Paroisse saints-Pierre-et-Paul, Ploegsteert

Dimanche 10 février, 9h30 : messe souvenir pour Urbain Vandersyppe. Mardi 12 février, 18h : messe pour les défunts des familles P.W.-D.S. Mardi 19 février, 18h : messe pour les défunts des familles L.B.-L.L. Dimanche 24 février, 9h30 : messe pour la communauté paroissiale ; messe pour des défunts.

Paroisse saint-André, le Bizet

Samedi 9 février, 17h30 : messe pour la famille Gruson ; messe pour la famille Decherf-Jonville ; messe pour un anniversaire de mariage ; messe pour deux défunts ; messe pour Vincent Delgove.   Lundi 11 février, 18h : messe pour la famille Turcq. Mercredi 13 février, 18h : messe pour J.M.D.T. Vendredi 15 février, 18h : messe pour M.C.J.L. Samedi 16 février, 17h30 : messe pour Renée Godvin ; messe pour deux défunts ; messe pour les défunts de la famille Carpentier-Desoutter. Lundi 18 février, 18h : messe pour Maria Mahieu. Mercredi 20 février, 18h : messe pour A.G. Vendredi 22 février, 18h : messe pour la famille Pétillon. Samedi 23 février, 17h30 : messe pour Victor et Victoire Bonnel ; messe pour la famille Decherf-Jonville ; messe pour deux défunts.

Paroisse saints-Pierre-et-Paul, Warneton

Mercredi 13 février, 18h : messe pour les paroissiens. Dimanche 17 février, 9h30 : messe pour la famille Ghesquière-Berten. Mercredi 20 février, 18h : messe pour les paroissiens.

Paroisse Notre-Dame de l’Assomption, Houthem 

Samedi 9 février, 17h30 : messe pour un défunt. Vendredi 15 février, 18h30 : messe. Vendredi 22 février, 18h30 : messe. Samedi 23 février, 17h30 : messe.

Paroisse saint-Martin,  Bas-Warneton

Dimanche 10 février, 11h : messe dominicale. Mercredi 13 février, 8h30 : messe hebdomadaire. Mercredi 20 février, 8h30 : messe hebdomadaire. Dimanche 24 février, 11h : messe dominicale.

Paroisse saint-Eloi, Ten-Brielen

Dimanche 10 février, 9h15 : messe  pour Hélène Montaigne. Dimanche 24 février, 9h15 : messe dominicale.

Carnets de famille

Nous ont quittés dans l’espérance de la résurrection:

Frédérique Dumazy de Comines, le 24 janvier à l’âge de 40 ans. Laetitia Galli de Comines le 25 janvier à l’âge de 98 ans. Paul Coulleit de Comines, le 27 janvier à l’âge de 82 ans. Bernard Deleu de Comines, le 28 janvier à l’âge de 66 ans. Roland Gruson du Bizet, le 28 janvier à l’âge de 65 ans. Isabelle Wgeuw de Warneton, le 30 janvier à l’âge de 92 ans. Micheline George du Bizet, le 4 février à l’âge de 86 ans.

Dictons de février

 A la saint-Ignace, l’eau est de glace. (1er février)

Le gel ne brûle pas l’ortie. (5 février)

A la sainte-Dorothée plus forte neige. (6 février)

La véritable amitié ne gèle pas en hiver.

Février trop doux, printemps en courroux. (10 février)

Si le soleil luit à la sainte-Eulalie, pommes à la folie. (12 février)

Ciel clair à la saint-Valentin annonce plénitude biens. (14 février)

Le plus bel hiver du monde ne peut donner que le froid qu’il a. (Pierre Dac)

Neige à la sainte-Isabelle fait la fleur plus belle. (22 février)

Fleur de février va mal au pommier. (23 février)

Saint-Matthias casse la glace,  s’il n’y en n’a pas, il en fera. (24 février)

Beau ciel à la Saint-Romain,Il y aura des denrées et du bon vin.(28 février)

Février, mois court, « Lys et moi » plein d’enthousiasme tu parcoures.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *