Lys et moi express (n°96 / 11 novembre2018)

Edito

Une nouvelle année ! 

Notre nouvelle année liturgique (qui commence le 2 décembre 2018) se fera en compagnie de l’évangéliste Luc, reconnu comme un disciple de Paul qui lui fait découvrir le christianisme naissant  attribue à ce médecin grec un Evangile et les Actes des Apôtres où il prend la défense de Paul, l’apôtre des nations.

Cet Evangile est peu différent de ceux de Matthieu et de Marc, tous trois appelés  Evangiles synoptiques. Toutefois, Luc souligne la miséricorde de Dieu qui se manifeste d’abord par son incarnation en Jésus. Grâce à lui, nous lisons les évangiles de la naissance et quelques épisodes qui précèdent la naissance du Christ, tels que l’origine de Jean Baptiste, la visite de l’ange Gabriel à Marie et la rencontre de cette dernière avec sa cousine Elisabeth. Continuel-lement, Luc cherche à montrer la bonté du Christ plein de sollicitude ; il nous présente un Messie pauvre qui naît sur la paille et qui multipliera des attitudes de miséricorde pour ceux qu’ils rencontrent: son accueil de la femme pécheresse dont l’épisode n’est pas lié aux récits de la Passion contrairement à Matthieu et Marc, son regard sur Pierre au moment du reniement, ses paroles d’espérance au bon larron crucifié avec lui, par exemple. Certains autres passages sont propres à son Evangile: nous lirons, entre autre, les trois paraboles sur la joie de la conversion des pécheurs (La brebis et la pièce d’argent perdues et le fils retrouvé). Celle du bon Samaritain ou la visite de Jésus à Zachée.

Luc écrit probablement pour des communautés dont les membres viennent du paganisme. C’est sans doute une des raisons pour lesquelles il insiste sur la conversion ouverte à tous. Enfin, chez Luc, la résurrection de Jésus est suivie d’un développement particulier où nous découvrons la rencontre du Ressuscité avec deux disciples, Cléophas et son compagnon, qui retournent à  Emmaüs le soir de Pâques. Ce long récit est une catéchèse sur la présence du Christ qui se révèle dans les Ecritures et dans le partage du pain eucharistique. Que cet enseignement nourrisse notre foi tout au long  de cette année.

Référence : Missel des Dimanches 2019

Édito suggéré par André Fraikin

La fête du Christ Roi

Pour clore l’année liturgique (25 novembre 2018), L’Eglise fête le Christ-Roi. Ces deux mots associés peuvent nous paraitre étranges. Partageons les réflexions du Père Gilbert Adam

La fête du Christ Roi redonne le sens, l’attitude profonde du service, de notre vie humaine. Nous voulons nous mettre à l’école de notre divin Roi. « Roi sans palais, » toute la terre appartient à Dieu. Avec une dignité toute royale, Jésus ne répond pas à la question de Pilate, mais il l’interroge :  » Dis-tu cela de toi-même ? » L’Amour de Jésus est plus fort que la haine et il triomphera toujours de ses ennemis. Au cours de sa vie publique, plus d’une fois, les foules avaient voulu proclamer Jésus Roi, mais chaque fois, Jésus fuyait cette Royauté humaine et passagère. Il prend la tête de tous ceux qui sont torturés pour la Vérité, nous lui demandons le courage d’affirmer nos convictions. Le palais du roi, c’est chacun de nous, Il vient régner dans nos cœurs. Jésus-Roi veut que son amour soit victorieux de toutes les difficultés de notre vie, qu’à chaque instant son amour soit victorieux, qu’il soit la source de toutes joies. Le programme de Jésus est merveilleux : « Roi sans armée, » Dieu, est un Dieu désarmé. Il sera crucifié, et là, Il règnera sur un trône royal, après avoir fait mourir la haine et la mort. Jésus fait mourir toute violence, Il détruit nos enfers. Nous voulons appartenir à ce Royaume de Paix et d ‘Amour. « Roi sans trésor » ! Toutes les mines d’or lui appartiennent. Toutes les pierres précieuses et tous les océans sont à Lui. Il nous les donne, car Lui n’en a pas besoin, Il est le Créateur du monde.

Jésus est un Roi venu dans le monde pour rendre témoignage à la Vérité, c’est le vrai sens de la Royauté de Jésus qu’il affirme devant Pilate qui a le pouvoir de le condamner à la mort. Nous savons bien ce qui est vrai, il nous faut le courage d’aller jusqu’au bout pour faire triompher la Vérité. Jésus nous sauve, nous sommes son vrai trésor, son amour est victorieux dans notre vie, il est le « Roi qui détruit la violence. » Avec Lui, nous pouvons être des artisans de paix et d’amour. Mais c’est le « Roi, d’un royaume de pécheurs » !  »

Horaire des messes

Paroisse saint-Chrysole, Comines

Dimanche 11 novembre, 10h : messe pour la communauté paroissiale : messe du centenaire de l’Armistice. Lundi 12 novembre, 18h30 : petite chapelle du collège, messe ; 19h : prière des mamans. Mardi 13 novembre, 8h30 : chapelle, messe pour un défunt (N.). Jeudi 15 novembre, 8h30 : chapelle, messe pour une défunte (M.L.). Samedi 17 novembre, 17h30 : chapelle, messe en mémoire d’Omer Gaveele. Dimanche 18 novembre, 10h30 : messe pour la communauté paroissiale ; messe pour Oscar Hullaert ; messe pour les époux Brutsaert-Vandenberghe et leur fils Paul. Lundi 19 novembre, 18h30 : petite chapelle du collège, 18h30 : messe ; 19h : prière des mamans. Mardi 20 novembre, 8h30 : messe pour une grâce. Jeudi 22 novembre, 8h30 : chapelle, messe pour une défunte (T.M.). Dimanche 25 novembre, 10h30 : messe pour la communauté paroissiale ; messe pour les défunts du collège Saint-Henri.

Paroisse saints-Pierre-et-Paul, Ploegsteert

Dimanche 11 novembre : pas de messe (accès inaccessible à l’église). Mardi 13 novembre, 18h : messe pour un défunt ‘M.C.D.). Dimanche 18 novembre, 11h : messe de sainte-Cécile de l’Harmonie Royale ‘Les Vrais Amis’. Mardi 20 novembre, 18h : messe pour les défunts d’une famille (P.W.-D.S.).

Paroisse saint-André, le Bizet

Samedi 10 novembre, 17h30 : messe pour Chantal Waxin ; messe pour la famille Vandamme-Liefooghe ; messe pour Gérard Dehem, parents, beaux-parents et enfant ; messe pour Jacques Cuvelier et enfant ; messe pour les défunts de la famille L.P. Lundi 12 novembre, 18h : messe pour les défunts d’une famille (D.C.). Mercredi 14 novembre, 18h : messe pour la famille Charlet. Vendredi 16 novembre, 18h : messe pour une famille et une guérison. Samedi 17 novembre, 17h30 : messe pour les défunts de la famille L.P. ; messe pour Hubert Claerhout et les défunts de la famille ; messe pour les sœurs Marie-Louise, Etienne-Marie et Elisabeth. Lundi 19 novembre, 18h : messe pour une intention particulière. Mercredi 21 novembre, 18h : messe pour une intention particulière. Vendredi 23 novembre, 18h : messe pour la famille Pétillon. Samedi 24 novembre, 17h30 : messe pour les défunts de la famille L.P.

Paroisse saints-Pierre-et-Paul, Warneton

Mercredi 14 novembre, 18h : messe pour les paroissiens. Dimanche 18 novembre, 9h30 : messe dominicale. Mercredi 21 novembre, 18h : messe pour les paroissiens. Dimanche 25 novembre, 9h30 : messe dominicale ; la chorale ‘Chœur de Lys’ fête sa sainte-Cécile, suivie du verre de l’amitié.

Paroisse Notre-Dame de l’Assomption, Houthem 

Samedi 10 novembre, 17h30 : messe anniversaire pour Michel Jonckheere. Vendredi 16 novembre, 18h30 : messe. Vendredi 23 novembre, 18h30 : messe. Samedi 24 novembre, 17h30 : messe de sainte-Cécile de la chorale ‘Les Séraphins’ ; messe anniversaire pour Marcel Guiot, Paulette Noël, Guy Clausse et les défunts de la famille.

Paroisse saint-Martin,  Bas-Warneton

Dimanche 11 novembre, 11h : messe dominicale. Mercredi 14 novembre, 8h30 : messe hebdomadaire. Mercredi 21 novembre, 8h30 : messe hebdomadaire. Dimanche 25 novembre, 11h : messe dominicale.

Paroisse saint-Eloi, Ten-Brielen

Dimanche 11 novembre, 9h15 : messe dominicale et célébration de l’Armistice. Dimanche 25 novembre, 9h15 : messe dominicale.

Carnets de famille

Nous ont quittés dans l’espérance de la résurrection:

Francine Debacker de Comines, le 21 octobre à 83 ans. Marthe Loop de Ploegsteert, le 22 octobre à 95 ans. Rémi Loosveldt de Comines, le 25 octobre à 75 ans. Paulette Drumont de Warneton, le 1er novembre à 94 ans. Sébastien Sieuw de ten-Brielen, le 2 novembre à 33 ans

A vos agendas!

Quel est le sens de la Vie 

Tel est le thème de la rencontre du jeudi 15 novembre de 20h à 22h30 en la salle paroissiale « immaculée conception » de Wervicq Sud (F). Pour la suite, dix autres soirées seront proposées par le « Parcours Alpha » Infos : 00 33 778 387 386

70 ans des droits de l’Homme !

Le mardi 20 novembre à 19h à la salle paroissiale de Ploegsteert, les Équipes Populaires de Comines-Warneton poursuivent leur action menée en faveur de tous les prisonniers politiques ou autres grâce à la rédaction et l’envoi de lettres pour des actions urgentes d’Amnesty International.

Pour célébrer les 70 ans de la déclaration universelle des droits de l’Homme, la soirée commencera par un docu-mentaire d’Amnesty International suivi d’un débat.

Ce sera le début de la vente des bougies d’Amnesty International qui vous seront aussi proposées aux diverses eucharisties des week-ends à venir.

 

Sainte-Cécile en chœurs !  

Le 18 novembre, à 11h, en l’église saints Pierre et Paul de Ploegsteert, audition de l’harmonie les Vrais Amis, audition centrée sur le Centenaire de l’Armistice en collaboration avec l’Entente des Associations patriotiques de Comines-Warneton suivie de la réception en la salle communale.

Le 24 novembre, à 17h30, en l’église de l’Assomption d’Houthem, messe de la Sainte-Cécile de la chorale ‘Les Séraphins’.

Le 25 novembre, à 9h30, en l’église saints Pierre et Paul de Warneton, messe de la Sainte-Cécile de la chorale ‘Chœur de Lys’ suivie d’une aubade et du verre de l’amitié.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *