Lys et moi express (n°91 du 2 septembre 2018)

Edito

Du pain et du vin !

Ce n’est pas un slogan  pour une pub alimentaire. C’est simplement le temps qui passe : celui de l’été avec les moissons, celui de l’automne avec les vendanges. Entre deux, le temps est marqué par la rentrée qui se veut être plurielle, diverse et même (trop) commerciale.  Mais focalisons-nous sur la terre et le travail des hommes et des femmes. Ce boulot trouve son sens plénier dans les siècles qui s’égrainent dans n’importe quel pays, dans n’importe quelle couleur.

Le pain est l’ultime étape d’une moisson que nous fêtons encore en ce début septembre dans des fêtes telles que celles du moulin Soete à Ten Brielen. Le vin est la finitude d’un long travail courbé des vendangeurs incluant ceux de la Ferme bleue cominoise. Notre entité est un peu de ce terreau qui sème, avec le pain et le vin,  le sens à nos eucharisties. Quoi de plus symbolique au pied du moulin de Baptiste Soete (le dimanche 9 septembre à 9h15) que l’eucharistie célébrée lors des fêtes de la moisson.

En ces mois estivaux, les touristes polis s’écrient « efkharisto » à leur serveur déposant un ouzo sur leur table hellénique. Ce merci plonge ses racines étymologiques grecques signifiant « rendre grâce ». C’est bien le sens premier du mot « eucharistie » mais surtout de toutes nos messes.

Le pain sous ses diverses formes est la nourriture première de nos petits-déjeuners. Il devient pain de Vie, l’unique Corps du Christ lors de nos célébrations.  Jésus multiplie le pain avec excès pour nourrir les foules affamées au bord du lac.  Il  rompt aussi le pain au cours de son  dernier repas pour le donner à ses disciples. Ce pain multiplié et partagé pour être distribué désigne Jésus comme le Messie de Dieu. Ce pain est son corps livré en nourriture, le vrai pain du ciel, le vrai pain de vie.  Cette nourriture spirituelle devient le lien entre la terre et ciel, entre Dieu et les hommes. La résurrection va prendre tout son sens dans le partage du pain dans une auberge au bord de la route d’Emmaüs.

Le vin sous ses divers cépages est le breuvage de la fête au Nord et parfois au Sud. Sur ce coup là, nos moines trappistes doivent ranger leur verre pour une mise en bière. Le fruit de la vigne devient sang du Christ lors de nos eucharisties. En instituant la Cène, Jésus a parlé du « sang de la nouvelle alliance ». Dans la Bible,  la nouvelle alliance remplacera celle de Sinaï, qui a été rompue par la désobéissance du peuple lors de l’Exode. La nouvelle alliance annoncée par le  Christ sur la Croix préfigure la plénitude de la résurrection qui donne sens à la vie des chrétiens.

En notre nom à tous, lorsque le célébrant lève la patène et le ciboire, c’est le travail de toute l’humanité et le fruit de toute la terre qui chargent le pain et le vin. Ce sont nos jours de rentrée offerts à Dieu, ceux qui encadrent la moisson de juillet et la vendange de septembre.

Edouard Debelder

                                                                 *******************

Horaire des messes

Paroisse saint-Chrysole, Comines

Samedi 1er septembre, 17h30 : chapelle, messe pour des défunts (D.F.). Dimanche 2 septembre, 10h30 : messe pour la communauté paroissiale ; messe de l’an pour Mireille Dujardin. Lundi 3 septembre, 18h30 : petite chapelle du collège, messe ; 19h : prière des mamans. Mardi 4 septembre, 8h30 : chapelle, messe pour une grâce. Jeudi 6 septembre,  8h30 : chapelle, messe pour Pierre Vancoppernolle ; de 14h à 15h : adoration. Samedi 8 septembre, 15h30 : mariage de Cindy Decroix et Alexandre Lobeau. Dimanche 9 septembre, 10h30 : messe pour la communauté paroissiale ; messe de l’U.F.A.C. Lundi 10 septembre, 18h30 : petite chapelle du collège, messe ; 19h : prière des mamans. Mardi 11 septembre, 8h30 : chapelle, messe pour une grâce.  Jeudi  13 septembre, 8h30 : chapelle, messe pour Irma Beirlaen. Samedi 15 septembre, 17h30 : chapelle,  messe pour des défunts (C.A.). Dimanche 16 septembre, 10h30 : messe pour la communauté paroissiale ; messe demandée  par ‘Le Village’ à l’intention des défunts de l’A.S.B.L., de ses bienfaiteurs, de ses sympathisants ainsi que des personnes handicapées et leurs familles.

Paroisse saints-Pierre-et-Paul, Ploegsteert

Lundi 3 septembre, 10h : obit de la ducasse pour les membres défunts de la paroisse, du comité des fêtes et de la confrérie de l’abbaye de la Rabecque. Mardi 4 septembre, 18h : messe pour des défunts. Jeudi 6 septembre, de 17h à 18h : adoration suivie de la messe. Dimanche 9 septembre, 9h30 : messe pour Urbain Bonte ; messe pour des défunts. Mardi 11 septembre, 18h : messe pour des défunts.

Paroisse saint-André, le Bizet

Samedi 1er septembre, 17h30 : messe pour la famille Charlet. Lundi 3 septembre, 18h : messe pour M.C.J.L. Mercredi 5 septembre, 18h : messe pour une famille. Vendredi 7 septembre, 18h : messe pour la famille Frémaut et ses défunts ; messe pour la famille Carpentier-Desoutter. Samedi 8 septembre, 17h30 : messe pour les victimes du bombardement du 9 septembre 1943 : messe pour M.L. Lundi 10 septembre, 18h : messe pour M.C.J.L. Mercredi 12 septembre, 18h : messe pour une intention particulière. Vendredi 14 septembre, 18h : messe pour un défunt H.D. Samedi 15 septembre, 17h30 : messe pour Raul Lacluyse ; messe pour des défunts.

Paroisse saints-Pierre-et-Paul, Warneton

Dimanche 2 septembre, 9h30 : messe pour monsieur le curé Joseph Lemay. Baptême de Maëlie Bonte. Mercredi 5 septembre, 18h : messe pour les paroissiens. Mercredi 12 septembre, 18h : messe pour les paroissiens. Dimanche 16 septembre, 9h30 : messe pour les paroissiens.

Paroisse Notre-Dame de l’Assomption, Houthem 

Vendredi 7 septembre, 18h30 : messe. Samedi 8 septembre, 17h30 : messe pour R.C. et E.V. Vendredi 14 septembre, 18h30 : messe.

Paroisse saint-Martin, Bas-Warneton

Mercredi 5 septembre, 8h30 : messe hebdomadaire en mémoire d’une défunte. Dimanche 9 septembre, 11h : messe dominicale en mémoire d’Alain Vermander. Mercredi 12 septembre, 18h30 : messe hebdomadaire en mémoire d’une personne décédée.

Paroisse saint-Eloi,   Ten-Brielen

Dimanche 9 septembre, 9h15 : messe dominicale sous le chapiteau de la fête du moulin Soete

                                                                      ******************* 

Carnets de famille

Nous ont quittés dans l’espérance de la résurrection:

Zygmund Lewandowski du Bizet, le 6 août à l’âge de 85 ans. Albert Dekeirschieter de Warneton, le 11 août à l’âge de 71 ans. Georges Doutrelant de Ploegsteert, le 11 août à l’âge de 85 ans. Lucienne Lecointere de Comines, le 18 août à l’âge de 82 ans. Denise Desobry de Comines, le 21 août à l’âge de 91 ans.  Geneviève Debailleul de Ploegsteert, le 27 août à l’âge de 80 ans.

                                                                      *******************

Week-end de formation

Les Equipes populaire de Comines proposent un week-end de formation sur le thème : Droits et Justice en marche… emboitons le pas ! Le samedi 8 et le dimanche 9 septembre à Merville (F), les animatrices de l’aumônerie des mouve-ments du MOC proposeront de réfléchir aux droits bafoués et aux injustices pour marcher vers un monde plus juste.       Infos : Jean-Pierre Loof 056 55 97 26

                                                                        *******************

Le prochain  « Lys et Moi mag »    qui aura pour thème  les « ados et la  Foi »               sera distribué   dans vos boites aux lettres  dès la mi-septembre

*******************

Des hauts et débats

Ce mardi 18 septembre à 19h à la MJC, les Equipes populaires de Comines continuent leur sensibilisation sur les élections communales. Pour ce dernier « Agis, t’es du local » les animatrices du CIEP proposeront une rencontre interactive et « ludique » avec des candidats des différentes listes cominoises.

                                                                       *******************

Un nouveau pasteur  au temple

Depuis 94 ans, Comines possède un temple protestant. Situé dans la rue de Wervicq, le temple protestant compte depuis peu un nouveau pasteur, même si celui-ci n’est pas encore officiellement en poste. «Je viens juste de déménager, avec mon épouse, également théologienne, et les quatre enfants», explique l’intéressé, Jonathan Julien.

Né à Haïti en 1970, Jonathan Julien possède un parcours pour le moins atypique: «J’ai décroché une maîtrise en relations internationales, à Port-au-Prince. Ensuite, je suis arrivé à Paris, à la Sorbonne, pour compléter mon bagage avant de partir pour Bruxelles, à l’université Saint-Louis, pour obtenir un master en droit international.»

 

Il aurait pu faire une brillante carrière, mais il a choisi la voie que lui dictait sa foi: «Mon père, alors qu’il était séminariste, a été tué par le régime de Duvalier. Il était très engagé et serait probablement devenu pasteur. À Bruxelles, je me suis inscrit à la faculté universitaire de théologie protestante.»

Diplômé, il s’installe à Ath et donne des cours de religion protestante à Comines, Mouscron, Enghien et au SHAPE, à Mons. «Je ne suis pas encore pasteur, parce que je dois terminer mes stages, mais j’ai accepté de prendre en charge la communauté cominoise. J’aimerais la dynamiser. Elle ne compte plus qu’une quinzaine de membres et vit bien trop discrètement. Nous voulons ouvrir nos portes, notamment grâce à la musique et au chant, puisque je pratique les deux disciplines. C’est une bonne façon d’évangéliser, de rassembler et de moderniser..»

 (D’après M-F Philippo  dans le « Courrier » du 31 juillet 2018)
Lys et moi express   est aussi disponible comme article                   (incluant les horaires de messe)        sur le site www.doyennecomines.be

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *