Naturellement Ruban!

Pourquoi ne pas profiter des vacances pour aller visiter un musée cominois comme celui de la rubanerie? Avec ses métiers à tisser en activités, vous allez mieux comprendre la tradition textile de la capitale mondiale du ruban utilitaire. Jusqu’au 23 février 2018, des vitrines proposent une nouvelle exposition «naturellement ruban». Elle met en évidence les relations entre l’industrie textileIMG_0516 - Copie et la nature au sens large à commencer par l’eau de la Lys et les matières premières produites comme le lin, en passant par des actes de fermages ou encore des fleurs dans des rubans. Grâce à la complicité du conservateur Olivier Clynckemailie, nous nous sommes attardés à un ruban religieux, celui tissé en l’honneur de sainte Thérèse de Lisieux (voir notre photo). La petite Thérèse y tient dans les mains, à côté du crucifix, un bouquet de roses d’or. Ces fleurs rappellent le côté symbolique des roses avec ses épines et sa couleur rouge évoquant la Passion du Christ et l’or, un métal inaltérable et ensoleillé signe de vie éternelle. Le pape Pie XI a fait déposer de telles fleurs sur le reliquaire de la petite sainte de Lisieux lors sa canonisation en 1925.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *